Orthophoniste

La bonne nouvelle du jour : après presque 2 ans sur liste d’attente, ma Loovado a enfin une place pour son suivi avec une orthophoniste pour la dysorthographie !!!

Loovado a eu 2 ans de suivi avec un orthophoniste à LC (50 km de chez nous) suite à son 1er bilan neuropsy. Je ne voyais aucune amélioration et il ne travaillait pas du tout les troubles mnésiques, ni la dysorthographie… En fait, je ne sais pas trop ce qu’il travaillait. Il était gentil, doux, mais un peu gnangnan… D’ailleurs, l’IA avait fait une moue quand elle a su que c’était lui qui la suivait… Bref, ma fille en avait vraiment marre d’y aller, d’autant plus qu’elle ne voyait aucune amélioration dans ses difficultés. Le hic est qu’il était le seul orthophoniste à l’avoir accepté, car le seul à avoir de la place… Nous avions cessé…

Bref, j’avais réessayé tous les ortho’ du département et même des départements voisins, sans succès : ils sont tous débordés et ne prennent pas de nouveaux patients… Celle de B., celle que je voulais le plus, car j’en ai eu de très bons échos et car l’ayant croisé un jour dans un autre contexte elle m’avait beaucoup plus, m’avait conseillée de faire une pause « orthophonie ». Les enfants saturent au bout d’un moment et alors la pause s’impose. Elle m’avait conseillée aussi de refaire un bilan neuropsy et de la rappeler ensuite, pour voir notre plan d’action. Ma Loovado c’était du coup retrouvée sur sa liste d’attente

En attendant, Loovado était en rééducation neuropsy pour travailler ses troubles de la mémoire de travail, d’attention et d’abstraction. Comme m’a dit l’ortho’, de toutes façons, les gros problèmes de mémoire de travail poseront soucis pour travailler la dysorthographie…

Je vois les effets du suivi neuropsy : Loovado se concentre beaucoup plus longtemps, elle mémorise mieux nos apprentissages, et elle a bien plus le sourire quand on se pose pour travailler… Avant le formel était une réelle souffrance pour elle (et donc moi). Elle accepte mieux d’être aidée du fait qu’elle a une meilleure estime d’elle-même. Et elle sourit de ses difficultés.

J’ai rappelé l’ortho’ il y a quelques jours, car la neuropsy ne l’est pas et ne peut pas faire travailler la dysorthographie à ma fille, et moi je bûche un peu, j’ai besoin d’aide, de pistes, de conseils, de relais… Elle n’avait toujours pas de place… et 2 jours plus tard, la place tant attendue s’est libérée !!! Oui 🙂 Je suis super contente !! Bon, on va cavaler encore un peu plus avec l’ortho’ en plus de la neuropsy, mais c’est pour la bonne cause (orthophoniste 35 km de chez nous, neuropsy 55 km). L’avantage de l’ortho’ est que c’est pris en charge par la Sécurité Sociale, contrairement au suivi neuro’ qui est à nos frais (35 euros la séance : 4 fois par mois).

ebd3f6008d627578beb76a428f33091c--handicap

3 Comments

  1. Je ne suis pas sûre d’avoir tout compris dans l’histoire 🤔 mais en tout cas 2 ans sur liste d’attente c’est juste TROP !! En tout ravie pour toi que la situation se décante progressivement 🤗.

Laisser un commentaire