Jour 16 : Maman, je veux écrire !

Défi des 30 jours 2018 : Vendredi 16 novembre 2018

Ce matin, nous étions en ville pour faire la carte d’identité de Loovado. Elle va partir, sans nous, en Espagne dans une famille amie nonsco. Leur fils aîné est chez nous pour quasiment un mois, puis ils repartent ensemble. Elle reviendra après les fêtes de fin d’année. C’est cela aussi le unschooling… Laisser grandir, laisser tous les possibles s’ouvrir, faire confiance… <3 Mais je ferai sûrement un post à ce sujet, dans quelques jours.

A notre retour, nous avons mangé, puis Minilouve a pris spontanément une feuille, un feutre et a tracé des L en cursive des L, plein de L… L comme la 1ère lettre du prénom de son petit frère. C’est drôle comme elle en fait partout, souvent, comme aussi elle écrit le prénom de Ptitloup partout, sur des petits bouts de papiers, dans ses dessins. Elle ne veut pas savoir écrire son prénom à elle, que celui de son frère.

Puis, elle m’a demandée de lui écrire toutes les lettres pour lui faire un modèle, puis les chiffres de 1 à 9, puis encore des lettres (toujours en cursives).

 

Alors, j’ai eu l’idée de prendre un cahier répertoire que nous avons en stock, écrire la lettre en cursive en haut de chaque section de lettre. Ainsi, elle a le modèle du répertoire, en lettre capitale et le mien en lettre cursive. Elle peut ainsi dans chaque section tracer des lettres, comme elle veut, en couleur, en dessin, en coller des qu’elle découpe dans un magazine etc…. Minilouve a adoré mon idée !! Alors aussitôt dit, aussitôt fait.

 

Je me retiens, parfois, d’espérer qu’elle apprenne à lire rapidement (et maintenant), de devancer ses demandes en proposant… Mes désirs et peurs m’appartiennent. Je la laisse donc faire ses expériences, ses petits jeux d’écriture, me demander quand elle souhaite faire un apprentissage, venir avec ses cahiers montessori, ses lettres rugueuses, les mobiles ou tout autre support…. Je guette, je tente de me rendre dispo dès qu’elle est en demande. Au vu des difficultés de sa soeur, je ne peux m’empêcher parfois de stresser, un peu, et de me dire « ne rate pas le coche »… Je me demande toujours, quand même, si sa soeur aurait les mêmes difficultés si nous avions fait autrement, si j’avais fais autrement…. Ah ce sentiment de culpabilité qui parfois s’immisce… malgré les propos et félicitations de la neuropsy qui la suit…

La seule chose dont je suis certaine : il est essentiel et bénéfique de suivre mes enfants, suivre leur essence, suivre leurs besoins, leurs envies… Laisser cette flamme briller et être. Tant pis si cela n’entre pas dans les cases de l’éducation nationale et si je dois batailler… La bataille c’est mon « job », « vivre » c’est le « job » de mes enfants !

Imala, La Louve Tisseuse

Je chemine entre l’accompagnement de mes enfants avec bienveillance, l’instruction en famille, l’éco-habitat, la culture de la terre, l’art (peinture sur soie et bois), la spiritualité, l’humain, le féminin sacré…

Femme, Épouse, SoeurCière, Mère de 3 enfants - Loovado (2005), Minilouve (2012) et Ptitloup (2017) en unschooling depuis toujours.

Thérapeute Holistique & Praticienne et Enseignante Reiki Usui et Shamballa
Formatrice-Animatrice en Permaculture / Permaculture Humaine.
Webmaster - Création et maintenance de sites internet.
Auteure - auto édition (livres en cours de parution).

erika.tombolatogadoum.fr
Centre Permacole Imala
Toile de Vies d'une meute en liberté

Les derniers articles par Imala, La Louve Tisseuse (tout voir)