Réseaux sociaux et alternatives

Vous vous souvenez, j’avais supprimé mon compte facebook il y a quasiment 1 an. J’étais très satisfaite de l’avoir fait et facebook ne m’a jamais manqué, bien au contraire.

Me revoici avec un compte facebook. L’avez-vous remarqué ? Y a le petit logo dans la colonne de droite du site au côté d’autres logo. J’essaie de développer mes activités professionnelles. Pour cela, il paraît qu’avoir un compte facebook est primordial, facebook permet d’avoir une visibilité. J’avoue en être sceptique. A l’époque où j’avais un facebook, j’avais crée une page professionnelle. Cette page a eu de nombreux « like », mais ne m’a jamais amené des personnes dans mon centre holistique pour autant. Ahhh la frénésie du like LOL

Bref, mon nouveau compte facebook est UNIQUEMENT professionnel et blogosphère. Il me sert à partager au plus grand nombres mes publications sur mes différents sites et blog (erika.tombolatogadoum.fr pour mon site pro et unscho.imala.fr pour le unschooling et les actualités de l’association permaculturelle dont je suis co-créatrice imala.fr). Il me permet aussi d’être sur des groupes qui m’intéressent, notamment IEF / unscho. Ce compte est à l’essai. S’il ne remplit pas son boulot de visibilité sur le web pour développer mon travail et faire connaître mes compétences, alors je le supprimerai. Je n’aime pas facebook, pour plein de raisons qui seraient trop longues à développer. Je vais juste lister mes principales raisons.

  • facebook a pris le monopole du web pour bien garder les moutons : pour l’immense majorité des personnes, le web commence et s’arrête à facebook… Ils ne cherchent plus du tout d’autres sources d’informations…
  • tout tourne autour et avec facebook : je raconte ma vie via facebook, je donne et prends des nouvelles de la famille et amis via facebook (fini le téléphone, les mails, les visites… ), j’invite pour une bouffe, un apéro etc par un évènement facebook… etc
  • facebook c’est big brother et les gens sont super contents de donner toutes les infos… Info qui même le compte supprimé restera bien archivé dans les serveurs facebook…
  • facebook est chronophage… Le facebook addict… Les gens n’ont pas de temps pour ceci ou cela, mais s’ils comptaient le temps passé en tout sur facebook…
  • facebook c’est tout le temps la même chose depuis des années qui circulent : s’en est affolant. Puis, si c’est sur facebook c’est forcément vrai… Où est l’esprit critique ? Où est la vérification de l’information ? et les info qui tournent souvent très négatif, pessimiste, dark…

Bref… je ris bien souvent, les gens like un article que je partage sur mon compte, mais ils ne l’ont même pas lu cet article. Je le sais quand à peine publié dans le millième de seconde il est liké (‘celui qui like plus vite que son ombre) et en prime les stat de mon blog disent bien que personne n’est venu lire l’article en question… Puis, ils likent ou écrivent un commentaire sur facebook, et pourquoi pas sur le site ou blog, surtout que vous êtes censés être dessus à lire l’article, que les commentaires sont juste en bas et que vous pouvez le faire en étant connecté à facebook. 😛

Diaspora, alternative à Facebook

Il y a plusieurs années, j’ai découvert (et suivi) certains projets alternatifs à ces réseaux sociaux centralisés et peu scrupuleux sur le respect de nos données et vie privée, et qui ne cherchent qu’à se faire des thunes sur notre dos. J’avais tenté l’aventure Diaspora : alternative à facebook, open source, décentralisé, respectueux de la vie privée, pouvant être auto-hébergé etc etc… Aucun de mes nombreux contacts (sauf un) m’y avait suivi. Tous à hurler devant facebook, mais tout y sont bien attachés. M’y sentant bien seule, j’avais cessé l’aventure. Mon pote aussi.

Dernièrement, j’y suis retourné (avec un nouveau compte, j’ai perdu les identifiants de mon ancien et l’email d’inscription n’existe plus). Diaspora entre temps s’est super développé et il y a beaucoup plus de personnes dessus et bien sympa. Les info partagées ne sont pas du tout comme celles sur facebook. C’est bien plus militant, je trouve, moins « blabla », plus positif aussi.

Si vous voulez m’y suivre, voici mon profil ! Puis, comme quoi : mes posts sont plus partagé sur Diaspora que sur Facebook !

 

Une alternative à Instagram : Pixelfed

Depuis 1 mois ou 2, j’ai un compte Instagram… D’ailleurs, merci Loovado de m’aider, car c’est d’un compliqué. Instagram, c’est facebook… c’est la même boîte… Pixelfed est un clone d’instagram, mais en logiciel libre, décentralisé aussi, respectueux de la vie privée etc…

Mon bémol à Pixelfed : la fonction « supprimer son compte » n’est pas disponible, sur aucun des serveurs proposés. Donc une fois que vous avez créer votre compte, vous ne pouvez le supprimer, ni même le désactiver.

 

Mastodon, alternative à Twitter

Je ne connaissais pas bien twitter. Mais j’en avais crée un pour l’association permaculturelle afin de remplacer la page facebook. En fait, je préfère twitter à facebook : moins chronophage et moins de blabla inutile. C’est plus pro/asso que sphère privée. Mais, twitter, comme facebook, n’est pas super éthique…

Mastodon est une bonne alternative qui débute : open source, décentralisé… Vous pouvez vous inscrire à plusieurs « pod » (plusieurs serveurs hébergeant mastodon : puisqu’il est décentralisé… Vous me suivez ?). Les explications ici : https://joinmastodon.org/

Je débute sur mastodon. Je me suis crée un compte sur Aquilinet.fr, association FAI locale et militante pour un internet respectueux. Mastodon est fédéré, ça veut dire que chaque serveur (pod) est indépendant mais lié. Je peux donc être inscrite sur un serveur x  et suivre / interagir sur un compte d’un autre serveur, même de tous les serveurs existants dans le monde.

 

Moteur de recherche ; google n’est pas ton ami…

J’utilise un moteur de recherche qui n’utilise pas mes données, contrairement à google.

 

Mais, je vous laisse découvrir pourquoi et comment utiliser des services et logiciel open source et respectueux : https://degooglisons-internet.org/fr/alternatives/

Imala, La Louve Tisseuse

Je chemine entre l’accompagnement de mes enfants avec bienveillance, l’instruction en famille, l’éco-habitat, la culture de la terre, l’art (peinture sur soie et bois), la spiritualité, l’humain, le féminin sacré…

Femme, Épouse, SoeurCière, Mère de 3 enfants - Loovado (2005), Minilouve (2012) et Ptitloup (2017) en unschooling depuis toujours.

Thérapeute Holistique & Praticienne et Enseignante Reiki Usui et Shamballa
Formatrice-Animatrice en Permaculture / Permaculture Humaine.
Webmaster - Création et maintenance de sites internet.
Auteure - auto édition (livres en cours de parution).

erika.tombolatogadoum.fr
Centre Permacole Imala
Toile de Vies d'une meute en liberté

Les derniers articles par Imala, La Louve Tisseuse (tout voir)