Défis 30 jours unschooling #13 – les activités

Nos semaines sont ponctuées par de multiples activités, choisies par les enfants… Le sans école permet à l’enfant d’être plus disponible pour faire ce qu’il aime vraiment.

Le mardi, Loovado suit un atelier de peinture pendant 3 heures avec une artiste peintre, à 15 km de la maison. Perso j’aime beaucoup car c’est dans l’esprit unschooling. Ce n’est pas un cours, mais un atelier… Fran guide, accompagne, montre. Ma fille choisit ce qu’elle veut peindre avec quelle sorte de peinture, son rythme etc. Il n’y a pas de concurrence, de performance. Juste du plaisir !

Un mardi matin sur deux, Loovado voit la neuropsy pour sa remédiation relatifs à ses troubles multi-dys. Elle y va depuis 3 ans. C’est à 60 km de chez nous.

Le mercredi matin, on doit se lever tôt. Minilouve a équitation dans un centre équestre à 10 km de chez nous. Loovado l’accompagne, elle assiste parfois la prof. Loovado y suit aussi des cours. La prof est super bienveillante.

Le midi, souvent on est un peu speed, car on part ensuit en ville, c’est la plus proche de chez nous, 26 km. On y reste tout l’après midi.

On va à la médiathèque et la ludothèque. Les deux sont faces à face.  On aime beaucoup y aller. La médiathèque est gratuite pour nous. Nous avons chacun une carte qui nous permet d’emprunter 10 livres, 10 journaux ou revues, 6 disques, 6 vidéos, 1 liseuse). Nous repartons toujours avec une bonne 30 aines de livres ! La ludothèque est payante. Je prends des cartes de 10 entrées. Elle ne fait pas long feu. Notre ludothèque est sympa et agréable. Les enfants jouent bien sur place. On peut y emprunter des jeux de société. Parfois on voit GranLoup qui nous y rejoint.

Ensuite, on en profite pour faire les courses. On rentabilise les déplacements. Là où on vit, tout est déplacement. Le budget carburant est énorme et est le plus gros item avec l’alimentation. Parfois, j’essaye même de caser nos rendez vous avec notre médecin le mercredi.

 

Le jeudi, l’après midi, les deux filles vont chez l’orthophoniste, en ville, à 26 km.

Le vendredi est une autre journée bien chargée entre l’équitation de Loovado et le basket de Granloup, Les horaires des deux s’emboitent pile poils. Faut pas trainer ! Pas mal de km séparent les deux endroits.

Presque tous les samedi on a les matchs de basket qui se déroulent un peu partout sur le département.

Et le dimanche, c’est souvent les animations en équitation. Heureusement, ce n’est pas tous les dimanches ! Peut être un dimanche tous les deux mois.

 

Les kilomètres, le coût financier ou l’absence d’association proposant telle ou  telle activité empêchent d’en faire d’autres. Parfois, je regrette d’être en rase campagne… Mais la qualité de vie est tellement meilleure qu’en ville…

Minilouve aimerait faire de la danse. Nous cherchons désespéramment un prof sympa et où danser reste un plaisir (Lire ici et ).

Granloup aimerait faire plus de basket et de la musique. Nous on est ok pour lui payer et l’y emmener, mais pour le moment, la semaine il est bloqué et les week-end sont très courts.

Loovado aimerait reprendre la boxe française qu’elle pratique depuis toute petit (son papa en fait depuis 25 ans et a été prof). Mais, le seul cours de son niveau tombe pendant l’équitation. Or, l’équitation, elle veut en faire son métier. C’est sa grande passion !

Un blog sans commentaire, ça ne donne pas envie d’écrire 🙂

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.