2023/2024 – Léon

2023/2024 – Léon

Âge

6 ans (10/2017)

Son profil neuro-atypique

Curieux, plein de vie et intelligent, Léon est un enfant avec des Troubles du Neuro-développement (TND)

Léon a été diagnostiqué autiste par le CRA de Limoges.

Il serait bien trop long d’expliquer l’autisme et les particularités détaillées de Léon. Malheureusement, en France, l’autisme est encore trop méconnu. Les professionnels – non spécialistes de l’autisme – s’arrêtent aux parties visibles de l’autisme, qui ne sont qu’une infime partie de la sphère autistique.

Le père de Léon, sa mère, ses sœurs de 19 ans sont tous diagnostiqués TSA (Elena, 11 ans est en pré-diag TSA). De fait, nous connaissons tous très bien l’autisme et ses particularités – avec notamment le vécu intérieur et non visible de l’autisme.

Les sphères les plus impactées, actuellement, chez Léon sont la sphère émotionnelle, sensorielle et comportementale. Léon présente :

  • une dysphasie : jusqu’à fin 2022, Leon était non verbal. Il s’exprimait dans un langage inventé et avec des onomatopées et des signes. Nous avions mis en place avec lui, la langue des signes, afin de lui permettre d’exprimer ses émotions et ses demandes. Il conserve un retard de langage, associer à des troubles du langage oral.
  • un mutisme sélectif : Léon, dans un environnement (lieux et personnes) qui lui est insécure, peut se terrer dans un mutisme total. En cas, de non respect de son mutisme et de son repli sur lui, il part alors en crise émotionnelle intense avec des hurlements, des gestes d’auto-stimulation, des écholalies, pouvant aller au meltdown.
  • des Intérêts Restreints et Spécifiques (IR / IS)
  • un besoin pressant de rituels et de routines. Léon a besoin d’une pédagogie s’adaptant à ses propres routines et rituels.
  • une angoisse avec crise émotionnelle intense à l’imprévu,
  • des écholalies,
  • des TOC,
  • des gestes d’auto-stimulation,
  • des difficultés en habiletés sociales, qui lui sont énergivores et sources d’angoisse, notamment si celles-ci lui sont imposées. Léon n’est pas en recherche d’interaction avec ses pairs. Il a besoin de choisir avec qui il a des interactions, quand, comment, où et combien de temps. Il apprend à gérer ses surcharges en interactions sociales, en s’isolant et se ressourçant dans sa bulle, dès qu’il en ressent le besoin.
  • des hyper sensibilités sensorielles : au bruit, au touché, à la forte lumière. Léon ne supporte pas d’être touché et bousculé, sauf dans des jeux à son initiatives et avec des personnes de confiance (personnes ressources).
  • En cas de surcharge émotionnelle et de sur-adaptation trop importante selon son seuil de tolérance, Léon fait des meltdow (crise émotionnelle explosive).
  • Léon a besoin de se mettre régulièrement dans sa bulle pour éviter ou amoindrir les meltdown, notamment en cas de ‘trop’ d’interactions sociales (selon son seuil personnel), d’imprévus, de sur-stimulations sensorielles. Dans ces moments, il doit être dans son espace sécure qu’est la maison, seul avec ses personnes ressources à portée, et plongé dans un de ses IR/IS.
  • Léon a besoin de contrôler son environnement : Il a besoin d’avoir des choix et de comprendre ce qu’il lui est demandé. Il se braque à toute forme d’autorité ‘contrôlante’ et de ‘soumission’ et qui n’a aucun sens concret. Cela peut alors déclencher un meltdown.
  • Léon est un enfant très bruyant et dynamique : il a besoin d’être en mouvement. Aussi, il fait de nombreux bruit (de bouche mais aussi avec les objets qu’il manipule) et il parle très fort (voir crie) quand il s’exprime, joue etc même seul.

Publications sur l’autisme : L’autisme

Notre démarche pédagogique

Merci de lire la présentation ici : Notre démarche pédagogique

  • nous ne suivons pas le calendrier scolaire.
  • nous n’avons pas d’emploi du temps organisant des apprentissages ‘scolaires’
  • nous ne suivons pas le programme scolaire
  • nous ne suivons pas les rythmes, progression et méthodes de l’éducation nationale

Les temps d’apprentissages

Un week-end sur deux (du vendredi 14h ou lundi soir) et une semaine/vacances ‘scolaire’, Léon est chez son papa.

Ces aménagements peuvent changer, selon les besoins du papa (rarement) et selon les demandes de Léon (quand il réclame son papa, si celui-ci est disponible), Léon va chez son papa.

Pour les semaines de vacances scolaires chez le papa, nous nous y calquons, pour plus de facilité d’organisation et d’anticipation pour Léon et afin de nous caler sur les temps de vacances où le fils de mon compagnon, est à la maison.

Il peut arriver que Léon réclame a rentrer plus tôt chez sa maman, dans ce cas, il rentre.

Chez son papa, l’organisation du temps est assez similaire à chez la maman, puisque nous nous adaptions aux routines de Léon.

Journée type

Sur l’ensemble d’une journée, généralement, Léon va :

  • jouer sur le PC ou le smartphone à Mindcraft, Roblox ou autre jeu ‘du moment’, soit en solo soit en équipe avec sa sœur (pour les jeux pouvant se faire en équipe).
  • visionner des documentaires (Lumni, Youtube, Disney +, streaming… ) et en discuter avec nous.
  • visionner des DA et en discuter avec nous.
  • jouer avec ses jeux de constructions ‘du moment’, seul ou avec l’un de nous : kapla, geomag, architecto, metaforms, lego, playmobil, gagne ton papa….
  • (plus sporadiquement) jouer avec les alphas, avec sa maman ou sa sœur
  • jouer avec du matériel de manipulation de type Montessori (orientés mathématiques, découverte du monde etc… )
  • faire des jeux de sociétés (specific, spider, la loco des couleurs, des puzzle, dobble et gobbit – ses jeux du ‘moment’)
  • faire des activités plus formalisées/scolaires, soit à sa demande, soit après suggestion (quand nous sentons Léon disponible, ou en rebondissant sur une activité ‘informelle’ pour l’amener à la formaliser à l’aide de ses supports ‘scolaires’ essentiellement Montessori ou la planète des alphas).
  • jouer dans le jardin (1ha) : vélo, ballon, rollers, skate, balançoire, à chat-cabane, chat-perché, des jeux d’épées, jouer avec la chienne…. Léon peut jouer seul au jardin, ou avec l’un de nous ou nous tous ensemble.
  • participer à la vie de famille (aider à mettre la table, débarrasser, étendre le linge, ranger le salon et sa chambre, aller en courses, donner à manger et à boire aux animaux (chat et chien)… ).
  • Léon participe à faire la cuisine, notamment des gâteaux, crêpes, surveiller si l’eau boue, réfléchir à quoi manger.
  • il accompagne Elena et sa maman tous les mercredis au centre équestre (et aussi les jeudis, depuis mars 2024). Les courses se font, généralement, le mercredi pendant qu’Elena est au centre équestre, afin d’optimiser les trajets/temps. Puis, rester plusieurs heures au centre équestre à regarder Elena est fastidieux pour Léon.

Selon les journées et les périodes de l’année :

  • aider au potager : faire les semis, pailler les planches de culture, mettre les plants en plein terre, désherber, récolter…
  • aider à donner du grain aux poules et chercher les œufs, nettoyer le poulailler…
  • ranger et nettoyer la grande d’accueil de l’écolieu pour les campeurs et visiteurs
  • accueillir les visiteurs et campeurs et passer des moments de vie avec eux (adultes et enfants), selon, évidemment, ses disponibilités ‘internes’.
  • faire des sorties : balades, parc de jeux, city, skate parc, voir des copains, accueillir des copains, faire des visites….
  • L’an dernier, Léon pratiquait de l’équitation, à sa demande, en club (en cours solo et avec une professeur formée à l’autisme). Cette année, elle ne travaille plus en centre équestre et je n’ai pas trouvé un autre club/professeur pouvant prendre Léon et désirant/pouvant s’adapter à lui et ses spécificités.

Synthèse (non-exhautif) des situations d’apprentissage de Léon

Je laisse Léon tranquille. Je n’impose aucun programme, ni travail formel.
Je suis totalement ses centres d’intérêts et ses rythmes et je m’adapte à ses spécificités.
Zéro pression (il en a déjà suffisamment avec ses troubles autistiques, qui plus est dans un monde neurotypique). Je le laisse avancer à son rythme et selon ses envies et motivations, afin de ne pas le braquer et lui permettre de conserver sa curiosité naturelle et joyeuse d’apprentissage.

Nous faisons des jeux, des activités de manipulation (essentiellement Montessori), des cahiers d’activités “formelles”, on visionne des vidéos, on lit – selon ces centres d’intérêts et ses demandes.


Maths

  • Il aime jouer avec les nombres et compter. Tout est prétexte à compter. Compter fait partie de ses TOC, rituels et intérêts spécifiques et restreints.
  • il compte le nombre de parts de sa crêpes par exemple, et fait des additions et soustractions spontanément à table, partant de sa crêpe.
  • il additionne, soustrait, multiplie et divise de façon informelle, dans un contexte de manipulation.
  • ateliers mathématiques Montessori

Français

  • Nous proposons une entrée en lecture avec la planète des alphas.
  • Léon n’est pas spécialement intéressé par “apprendre à lire et écrire”. Il n’est pas à ce stade cognitif. Son retard de langage ne lui crée pas un terrain propice.

Découverte du Monde

Pour ces domaines, Léon étant un enfant curieux et dynamique, nous l’accompagnons dans la découverte avec différents supports et médias :

  • Site en ligne Schoolmouv
  • Livres (histoires, contes, ‘scolaires’, documentaires …. )
  • Documentaires vidéos
  • Jeux de société
  • Jeu de constructions
  • Coffrets et matériel Montessori
  • Jeux psychomoteurs
  • Sport
  • Dessin/peinture
  • Sorties, visites
  • roadtrip en camping-car
  • interactions avec d’autres personnes partageant leurs savoirs-faire


En savoir plus sur Meute en Liberté

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.